C’est janvier et c’est maussade au Québec; une envie soudaine me prend d’aller explorer un parc national que j’ai découvert en écoutant l’excellente émission de TamyUSA, soit le Joshua Tree National Park

Ben oui, j’en avais déjà entendu parler de ce parc. J’avais vu des photos, des récits, mais Tamy a réussi à capter mon intérêt plus que les autres. Sur un coup de tête, je suis donc partie en roadtrip de Las Vegas à San Diego afin de croiser, sur mon chemin, ce fameux parc aux arbres bizarres!

C’est à mi-chemin entre Las Vegas et San Diego que se situe le parc de Joshua Tree, dans l’état de la Californie. La nuit d’avant, après avoir traversé le Désert des Mojaves, j’ai dormi dans l’arrondissement de Joshua Tree, à peine quelques kilomètres du centre d’information touristique . Il n’y a rien de bien spécial près de l’entrée principale du parc, sauf quelques hôtels 3 étoiles et des motels défraîchis me rappelant mon escapade sur la route 66.

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017

Il y a plusieurs choix d’activités à faire dans le parc, c’est donc facile d’y passer une à deux journées. Les deux activités les plus populaires sont le rock climbing et la randonnée. Pour ma part, j’avais devant moi une demi-journée pour parcourir le parc. À l’aide de quelques recherches internet, mon choix d’itinéraire s’est concentré sur cinq arrêts, sur une route de 100 kilomètres.

Hidden Valley Nature Trail

L’entrée dans le parc est spectaculaire, dès les premières minutes on aperçoit déjà quelques Joshua Trees. En français, on l’appelle l’arbre de Josué. C’est un arbre qui peut supporter des températures extrêmes et on le rencontre uniquement au sud-ouest des États-Unis. Il a une forme bizarroïde qui lui donne tout son charme.

Plus on avance sur la route du parc, plus le nombre d’arbres de Josué est imposant. En ce début de journée, le soleil brille à travers les arbres et forme un paysage d’exception. Dès cet instant, j’ai compris que j’étais dans un endroit magique.

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017

Quelques minutes plus tard, je me retrouve déjà à un de mes points d’intérêt : un court sentier aménagé au nom de Hidden Valley Nature Trail. Dans le parc, les sentiers pédestres ne sont pas très longs et je ne crois pas que leur but soit d’accomplir de grandes randonnées périlleuses, mais bien d’avoir la chance de découvrir un peu plus en profondeur la beauté de la formation du terrain et de l’endroit en général.

Il y a une belle visibilité de la route, mais il est possible d’en voir beaucoup plus lorsqu’on se gare et qu’on prend le temps de marcher. Les sentiers sont donc aménagés afin de limiter la destruction du terrain par les touristes.

La Hidden Valley Nature Trail se fait facilement à l’intérieur de 30 minutes. Le terrain est relativement plat et facile à marcher. Il est parsemé de grosses roches qui semblent avoir atterri là par erreur. Les visiteurs s’arrêtent ici et là pour prendre des photos et s’imprégner de l’endroit. Le sol est très aride, c’est très joli.

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017

Keys View

Keys View aurait fort probablement été mon coup de cœur du parc si le ciel n’avait pas été aussi nuageux. Cet endroit offre habituellement une vue magnifique sur la faille de San Andreas, sur Palm Spring et la vallée de Coachella. De ce point de vue, on aurait aussi reconnu les deux plus hauts sommets du sud de la Californie, soit le mont San Jacinto et le mont Gorgonia. Avec un peu de chance, on détecte aussi la Salton Sea, au sud-est et la réserve de Thousand Palms Oasis. Tout ça est possible lorsqu’il y a une bonne visibilité.

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017
Comme vous remarquez, j’ai manqué de chance ce matin-là. Tout ce que j’ai vu est un épais brouillard blanc. C’est impressionnant de se voir au-dessus des nuages, mais jamais impressionnant comme ça aurait dû l’être. Je crois que ça me donne juste une bonne raison d’y retourner un jour!

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017
Barker Dam et les peintures rupestres

Barker Dam Trail est un deuxième sentier pédestre en bordure de route. À quinze minutes de route de Keys View, il fut pour moi un autre incontournable. Le sentier mène à une source d’eau, le Baker Reservoir. En gros, c’est un barrage artificiel qui sert principalement à abreuver les animaux : absolument nécessaire dans un endroit aussi sec! Il peut bien être construit par les mains de l’homme, mais chose sûre,  j’y ai découvert un endroit absolument fantastique.

Devant ces gros amas de granite imposants, l’eau offre une réflexion parfaite de la montagne. Au centre, un monticule de sable me permet de m’introduire dans le paysage et d’observer le spectacle gratuit. J’ai vraiment apprécié le moment et c’est définitivement un de mes coups de cœur du parc.

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017

Et comme ça, sans avertissement, le sentier nous mène droit devant des peintures rupestres. La magie du désert opère et prend tout son sens!

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017
Skull Rock

Skull Rock n’est qu’un point d’arrêt directement sur la route. En arrivant en voiture, on comprend bien pourquoi l’endroit fut nommé ainsi. De loin, une énorme boule de granite donne l’illusion qu’une tête-de-mort y a été sculptée. De proche, l’effet n’est pas totalement là, mais reste que la majorité des visiteurs prennent le temps de s’y arrêter pour la prendre en photo.

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017

Cholla Cactus Garden

Finalement, comme un vent de fraîcheur et pour faire diversion des grosses formations rocheuses, la route s’ouvre devant un grand jardin de Chollas, une variété de cactus. Ouille que c’est beau!

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017

Cet endroit est un des plus populaires du parc. Il est très achalandé, surtout par les familles. Des panneaux d’interprétation guident les visiteurs à travers 16 points, une façon intéressante d’en apprendre davantage sur ce type de cactus. Faites attention pour ne pas vous piquer au passage!

Las Vegas to San Diego Roadtrip 2017

Rencontre surprise!

Juste avant de dire au revoir au parc, à quelques kilomètres de la sortie, j’ai fait une rencontre assez déstabilisante. Elle traversait la rue, bien pénarde. Par chance, j’ai arrêté la voiture à temps pour ne pas l’écraser. Je ne sais pas si, un jour, je vais m’habituer à ce genre de créature?

Joshua Tree

Infos pratiques

Coût d’entrée : 30 $ pour un véhicule, 15 $ pour un piéton.
Temps de visite : Au moins une demi-journée, idéalement une journée complète et assister au couchez du soleil à travers les arbres de Josué.
Meilleur moment pour visiter : À l’année. Janvier est frais, mais agréable, autour de 10 à 15 Celsius. Août est le mois le plus chaud. Il peut faire plus de 40 Celsius dans le désert donc il faut le considérer.
Meilleure façon de le visiter : Sans hésiter en voiture. Il y a des entreprises qui offrent des tours en minifourgonnettes, mais la voiture vous laisse l’entière liberté de choisir vos arrêts selon vos intérêts.
Où dormir? Il y a une multitude de choix de motels et d’hôtels plus ou moins de luxe le long de Twentynine Palms Highway. L’endroit est très fréquenté par les touristes, mais les prix restent très raisonnables. Il est assez facile de trouver un motel pour moins de 100 $ ou un hôtel pour moins de 150 $. Lorsque vous sortez du parc, au sud, vous pouvez vous rendre à Coachella ou encore à Palm Spring pour la nuit.


Si vous aimez cet article, merci de le partager sur Pinterest!

Joshua-Tree

(Visited 74 times, 2 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *