Perché à la frontière de la France, le parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu (Ordesa y Monte Perdido) constitue l’un des parcs nationaux les plus fréquentés en territoire espagnol. Il fait partie de la chaîne de montagnes des Pyrénées dans le compté d’Aragon. Bien qu’il soit très près de la France, il est entièrement localisé en Espagne.

La randonnée pédestre, c’est mon « dada ». Je ne suis pas trop type rando de plusieurs jours, mais un bon défi de quelques heures, qui demande effort physique et persévérance, ça m’interpelle beaucoup.

DSC03343

Dans cette optique, j’ai choisi d’accomplir le sentier « Faja Racon ».

DSC03322

On retrouve à l’intérieur de ce parc différents sentiers balisés qui répondent aux attentes d’un vaste public. Le sentier  « Faja Racon », de niveau intermédiaire, me permet à ce moment de m’éloigner de la masse touristique familiale qui se dirige principalement vers les pistes sans élévation, au creux de la vallée d’Ordesa. Le défi que m’offre la  « Faja Racon » est excitant : une élévation de 625 mètres, sur une boucle de 8 km. Une randonnée réalisable à l’intérieur d’une journée, avec un défi physique à la hauteur de mes capacités.

DSC03330

Pour atteindre le sentier, il suffit marcher quelques minutes sur la route principale. Il faut être attentif, car l’entrée du sentier est assez discrète, seule une petite pancarte verte vous indique le chemin. En haute saison, vous devrez stationner votre voiture, payer les frais d’admission (environ 8 $/voiture) et prendre un petit autobus (gratuit) qui vous apportera à l’endroit où les sentiers débutent. Il ne faut pas s’inquiéter : un restaurant, des salles de bains et un centre d’information touristique, où des cartes des sentiers vous sont offertes gratuitement, se trouvent exactement là où l’autobus vous dépose.

DSC03336DSC03341

La particularité de ce sentier de randonnée c’est qu’il offre un panorama tout à fait incroyable sur la vallée d’Ordesa. La montée est intense au départ, mais une fois arrivée au sommet, la piste longe en douceur la paroi rocheuse de la montagne, permettant de récupérer un peu d’énergie avant la descente.

DSC03345 DSC03362

Tout en longeant la paroi, les paysages se dégagent et la vue est exceptionnelle. D’un tournant à l’autre, le décor est changeant, permettant d’admirer le parc dans tous les sens. Vues de cette hauteur, les Pyrénées sont imposantes et le réel frappe; l’humain est si petit face à une telle grandeur! J’en garde de très beaux souvenirs.

DSC03360DSC03366DSC03382

Un peu plus loin, le sentier retourne vers l’intérieur de la forêt, rencontrant quelques cascades et endroits charmants où prendre des pauses. Après presque deux semaines de voyages intensifs de ville en ville, cette journée paisible au cœur de la nature est tombée à point.

DSC03388DSC03392

Parfois, les voyages passent si vite qu’on réalise à peine tout ce qu’il se passe. Inclure des journées de plein air dans mes itinéraires de voyage me permet de prendre du recul, de prendre conscience de l’endroit où je me trouve, et de réaliser la chance que j’ai d’avoir les deux pieds dans un endroit aussi spectaculaire.

DSC03414

La meilleure façon d’exprimer la beauté de l’endroit est par le biais de photographies :

DSC03356DSC03403DSC03395DSC03417DSC03411

Mission accomplie! 

DSC03420

Et vous, quel est votre  « dada » en voyage?

 


Si vous aimez cet article, merci de le partager sur Pinterest!

ordesa-y-monte-perdido

(Visited 80 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *