Mon album des îles

Lorsque l’on revient d’une destination qui chamboule l’âme, c’est toujours un peu plus difficile d’étendre des mots. C’est plus difficile d’expliquer nos sentiments, parce qu’on a peine à les comprendre nous-mêmes.

Certaines destinations nous marquent plus que d’autres. Mis à part les beaux paysages, c’est aussi l’expérience humaine qui entre en ligne de compte. C’était la première fois que je partais à l’aventure avec des inconnus. Des gens qui, comme moi, ont une soif indescriptible de découvrir l’ailleurs. Timide au début, je me suis très vite sentie bien au milieu d’un groupe de personnes incroyables, avec de grands cœurs, des idées plein la tête et des rêves qui m’interpellent.

Soudain, je me sens un peu moins seule dans ma folie du voyage.

Il y a aussi tous ces gens là-bas, ces Madelinots, qui ont su transmettre dans nos cœurs, l’amour des îles. De brèves rencontres, mais toutes marquantes à leur façon. Un pêcheur de homard, un chasseur de loup marin, un fumeur de hareng, un producteur de bagosse. Tous uniques et tous profondément attachants.

Mon voyage aux îles a duré sept jours, mais seulement quatreétaient sur place. Quatre petits jours qui ont passé à une vitesse fulgurante. Quatre petits jours où j’ai rêvé sans arrêt. Quatre jours où j’ai eu la chance inouïe de découvrir ce magnifique archipel. À Cap-aux-Meules, à La Grave ou bien à Havre-aux-maisons et à Grosse-Île, chaque recoin des îles de la Madeleine est sensationnel.

C’est un peu la raison pour laquelle je vous présente cet album photo. Mes images en diront plus long sur la beauté de cette destination que ce que je peux vous dire en mots.

Si les mots sont difficiles à écrire, les images elles, marquent facilement.

MON ALBUM DES ÎLES

gang

Tout d’abord, voici les gens qui m’ont accompagné dans mon aventure. Merci à chacun d’entre vous d’avoir fait de ce voyage un moment marquant, inoubliable et hors du commun. De gauche à droite: Anne de Montreal Addicts, Béatrice de Eille la cheap, Jennifer de Moi, mes souliers, Julie de Julie Aubé, Jonathan de Le Bourlingeur et Annie de Annie Anywhere.

Ensuite, mon premier regard sur les îles de la Madeleine. On aperçoit l’Île d’Entrée sur cette photo.
Ce fut aussi l’une de mes premières publications Facebook lors de mon arrivée sur place.iles_madeleine_voyage (118)

Un des premiers paysages côtiers que j’ai eu la chance de voir, à Havre-aux-Maisons.iles_madeleine_voyage (151)

Tout près de là, j’ai aperçu des pêcheurs de homard. iles_madeleine_voyage (130)

Les maisons de couleurs vives font partie intégrante du charme des îles.iles_madeleine_voyage (126)

De notre auberge, nous avons été témoins de ce paisible coucher de soleil.iles_madeleine_voyage (312)

Au lever du soleil, je suis enfin partie à la chasse aux clichés.iles_madeleine_voyage (174)

Les plages savent comment nous recevoir à Grande-Entrée.iles_madeleine_voyage (179)

Bien évidemment, les falaises drastiques de couleur rouge enflamment le paysage de partout autour des l’îles.iles_madeleine_voyage (8)

Notre déjeuner à La Grave nous a permis de découvrir ce petit bout de paradis!iles_madeleine_voyage (183)

Ainsi que les paysages magnifiques de Havre-Aubert.iles_madeleine_voyage (10)

Parfois, profiter du temps entre copines, c’est génial!iles_madeleine_voyage (50)

L’érosion aux îles est chose sérieuse. Chaque année, l’érosion ronge plusieurs pieds de terre. On n’aime pas. Sur une note plus joyeuse, les plages à perte de vue, on aime!iles_madeleine_voyage (200)iles_madeleine_voyage (266)

Des expériences uniques, j’en ai fait plusieurs aux îles, par exemple, pêcher le homard! Et le manger aussi!iles_madeleine_voyage (244)iles_madeleine_voyage (302)

Juste des petits paysages bien singuliers… Le genre d’endroit où l’on se réfugie pour se reposer, réfléchir, méditer ou tout simplement respirer l’air salin.iles_madeleine_voyage (291)iles_madeleine_voyage (282)

Un peu d’adrénaline ne fait pas de tort! Une splendide journée en scooter! Et oui, parfois je fais ma badass !iles_madeleine_voyage (289)iles_madeleine_voyage (255)

En général, ce sont les plages qui me font le plus rêver, mais je ne hais pas monter des montagnes aussi !iles_madeleine_voyage (318)iles_madeleine_voyage (216)

Les petits bateaux de la marina vont sur l’eau…iles_madeleine_voyage (88)iles_madeleine_voyage (184)

La plage du Nord, Miami n’y arrive pas à la cheville!iles_madeleine_voyage (264)

Une excursion en mer aux petites heures du matin pour y voir travailler les pêcheurs de homard, et le lever du soleil sur l’eau, tout simplement magique!
iles_madeleine_voyage (221) iles_madeleine_voyage (230)

Alors, on se tanne de ce genre de paysage? Nah!iles_madeleine_voyage (187)

Voilà! J’espère que cet brève aperçu vous a donné le goût de découvrir les magnifiques îles de la Madeleine.

Pourquoi pas cet été? Allez hop!

iles_madeleine_voyage (166)

Vous aimez cet article? Partager le sur Pinterest!

iles_madeleine_voyage-(259)

iles_madeleine_voyage (157)


La création de ce billet à été possible grâce à l’Agence Hertz des îles et le Parc de Gros-Cap
En lien avec le #tripauxiles.

Pour plus d’information et pour participer au concours  pour gagner un voyage aux Îles de la Madeleine à l’été 2017, merci de visiter le site tripauxiles.com

3 Comments on “Mon album des îles

  1. Bonjour ! Très belles photos… Je pars faire le Sentier Vents et Marées de 250 km vers le 2 juillet. J’en rêve !!!

    • Bonjour Sonia! Je suis désolé, pour une raison que j’ignore, ton commentaire es passé inaperçu. Et puis? Tu as aimé ton expérience?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *