Mes découvertes aux Îles de la Madeleine

Apprendre à découvrir de nouvelles saveurs est une activité qui m’était totalement étrangère jusqu’à ce que je visite les Îles de la Madeleine.

J’aime autant vous le dire, je ne suis pas une foodie. Il est très difficile pour moi d’oser goûter des saveurs que je ne connais pas. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas d’où ça vient. Je suis comme ça, fin du questionnement. Pourtant, j’aime tellement ça découvrir, peu importe la nature; de nouveaux pays, de nouvelles villes, de la nouvelle musique, c’est étrange quand même que côté nourriture, j’ai un blocage. Je suis assurément bizarre, que voulez-vous!

Étant accompagné de vraies foodies lors de mon voyage aux îles, j’ai eu une belle introduction dans le monde culinaire et j’avoue avoir aimé ça. C’est une facette de moi que je dois travailler, changer ma perception face à la nourriture. C’est trop gras, c’est trop sucré, trop salé, trop riche, trop mou, il y a toujours quelque chose qui me dérange lorsque je me retrouve devant un aliment que je n’ai jamais goûté. Cette fois-ci, j’ai laissé de côté mes caprices et j’ai vraiment osé, non sans fierté, goûter à un éventail de produits qui m’étaient jusqu’alors étranger.

À ma très grande surprise, j’ai vraiment aimé tout ce que j’ai goûté là-bas. Je ne raffole toujours pas des fruits de mer, mais mon expérience de dégustation de homards m’a vraiment plu.

Puisque je suis fier de mon évolution dans ce domaine, je tenais à vous présenter quelques découvertes que j’ai eu la chance de faire aux îles de la Madeleine!

 

Découverte #1 – Manger du homard fraîchement pêché de la mer

Mon plus gros défi à ce jour; manger du homard. Après l’avoir pêché directement dans la mer le jour précédent, je ne pouvais pas revenir à la maison sans en avoir mangé. Un souper convivial avec des gens sympathiques et de bonnes bouteilles de vin blanc, c’est l’organisation parfaite pour un tout premier souper aux fruits de mer réussi.

decouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyaged

Découverte #2 – Manger du loup-marin au resto Les Pas Perdus

L’occasion de manger du loup-marin ne se présente pas souvent et lorsque l’on m’explique que c’est le propriétaire du restaurant dans lequel je me dirige qui le chasse, j’ai une immense curiosité! Une viande riche en fer, mais très savoureuse, probablement ma meilleure découverte aux îles! Une dégustation complète de loup-marin, âpreté de toutes les façons possibles!

decouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyaged

Découverte #3 – Manger des sandwichs et des salades faites avec des produits du terroir madelinot chez Gourmande de Nature

Ici, un éventail époustouflant de produits locaux. Des desserts gourmands et des gelatos maison à faire saliver. J’ai goûté à des sandwichs de toutes sortes, des salades extra délicieuses. Un arrêt obligatoire si vous passez sur le chemin de L’Étang-du-Nord lors de votre visite.

decouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyaged


Découverte #4 – Manger du bouilli de viandes salées fait maison

Ça me rappelle les bons ragoûts que ma mère faisait lorsque j’étais petite, sauf que la viande, habituellement du bœuf, est beaucoup plus salée. C’est vraiment un coup de cœur pour moi qui aime beaucoup plus la viande que les poissons en général. 🙂

IMG_2038


Découverte #5 – Manger des beignets originaires des Îles chez Decker Boy

Cette pâte frite est un accompagnement typique des Îles et se mange au déjeuner, bien souvent en complément d’une assiette d’œufs et de bacon. Elle est servie chaude et fond littéralement dans la bouche. Vous en voulez?

decouverte_iles_voyaged


Découverte #6 – Manger du hareng fumé au Fumoir d’Antan

Un deuxième gros défi pour moi, car le poisson, je n’aime pas ça. Mais lorsque l’on m’a tendu un morceau de hareng fumé directement décroché du fumoir, la senteur sublime m’a conquise. Ce ne fut pas mon expérience gustative favorite de ma semaine, mais je suis très contente d’en avoir fait l’essai!

decouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyaged


Découverte #7 – Manger du fromage de toute sorte à la Fromagerie du Pied-de-Vent

Ici aussi, j’ai goûté le plus possible, mais j’ai compris que je n’étais pas une fanatique de fromage à goût prononcé. Parmi mes essais, j’ai goûté à quatre différents fromages artisanaux qui ne m’ont pas particulièrement plus, mais dont mes collègues ont raffolé. J’ai tout de même fait l’essai, c’est ce qui compte non? Certains ont mentionné que ce fut « le meilleur fromage à vie » qu’ils ont mangé. Alors, j’ose vous dire que c’est un incontournable aux îles pour les amateurs!

decouverte_iles_voyageddecouverte_iles_voyaged


Découverte #8 – Manger à la Pâtisserie Hélène des îles

On n’a pas eu à me tordre un bras cette fois-ci! Lorsqu’on oublie l’existence du mot calorie, c’est ici qu’il faut venir se remplir le ventre! Des gâteaux, des muffins, des gâteries de toutes sortent, frais du jour! Une senteur sublime dans un décor enchanteur… la pâtisserie Hélène des îles, c’est comme le paradis, mais sur terre 🙂

decouverte_iles_voyaged
decouverte_iles_voyaged

Faites-vous de belles découvertes culinaires lors de vos voyages? Quelle est votre découverte coup de cœur et dans quel pays était-ce?

 


 
Vous aimez ce billet? Partagez-le sur Pinterest!

pinterest_decouverte


La création de ce billet a été possible grâce à l’Agence Hertz des îles et le Parc de Gros-Cap
En lien avec le #tripauxiles.

Pour plus d’information et pour participer au concours  pour gagner un voyage aux Îles de la Madeleine à l’été 2017, merci de visiter le site tripauxiles.com

Escapade en Montérégie: Le Fort Chambly

Vous souvenez-vous de vos cours d’histoire du secondaire? Les noms de nos ancêtres? Les dates de leur arrivée? Je croyais que je me souvenais, jusqu’à ce que je visite le Fort Chambly en Montérégie.

Ce serait vous mentir de vous dire que je me souvenais de tout. J’aurais bien aimé être accompagné de mes jeunes nièces pour répondre à notre sympathique guide lorsqu’elle nous posait des questions sur l’histoire de la Nouvelle-France. Notre histoire!

Au bout du compte, ma visite au Fort Chambly fut très éducative. Elle m’a agréablement replongé dans l’histoire de ma province, sous forme de visite 100% visuelle autonome interactive et bilingue.

Bienvenue au Fort Chambly en Montérégie!

Monteregie LR (10)Monteregie LR (2)

Pour un groupe d’adultes, la visite consiste à faire le tour des expositions. À l’extérieur, vous pourrez marcher autour du fort, tout en découvrant l’historique de l’endroit. Ce qui vous est enseigné est tout à fait pertinent et intéressant. Vous apprendrez entre autres pourquoi il fut bâti à cet endroit précis, au bord des rapides de Chambly de la Rivière Richelieu.

Pour le temps d’un instant, j’ai presque cru à la magie d’être transportée à cette époque, en regardant les lieux imprégnés d’histoire.

Monteregie LR (7)Monteregie LR (5)Monteregie LR (8)

À l’intérieur du fort, suivez le trajet suggéré qui débute dans une reconstitution d’une chambre à coucher des soldats français. Voyez des vestiges originaux du fort comme le four à pain ou le puits d’eau. Pour les enfants, plusieurs activités sont suggérées, entre autres, se mettre dans la peau d’un soldat en portant le costume du temps.

13606922_1759417534298624_7061531789448950356_n13620132_1759417550965289_6702226709579705517_n

Il n’y a pas que notre visite qui fut sympathique, le coût d’entrer l’est tout autant.
Un adulte? 5.75$. Un enfant, 2.90$. Une famille? 14.20$. Gratuit pour les 5 ans et moins. 2 pour 1 pour les détenteurs d’une carte Opus.

Avec ces prix accessibles, ça ne vaut pas le coup de s’en priver. Le temps d’une visite peut varier d’une à trois heures, dépendant du type de visite choisie. L’entrer est valide pour une journée complète, alors pourquoi pas ne pas rester pour un pique-nique autour du fort? De plus, en journées ensoleillées de fin de semaine, venez assister au tire de canon  au coup de 13h. Pour les enfants, des cahiers explorateurs sont offerts en complément de la visite.

Monteregie LR (4)Monteregie LR (1)

Notre Québec regorge d’endroits historiques fascinants. Bien souvent, on peut en trouver à quelques pas de chez nous. Le Fort Chambly en Montérégie est facilement accessible, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Montréal, en bordure du Bassin de Chambly. 

Pour plus d’informations sur le Fort Chambly, merci de visiter le site officiel.

Vous aimez ce billet? Partagez-le sur Pinterest!

featured_pinterest


La création de ce billet a été possible grâce à Tourisme Montérégie

Sur le traversier CTMA vers les Îles de la Madeleine

Il y a de ça quelques semaines, je me suis rendu aux Îles de la Madeleine en voiture. Pour s’y rendre avec celle-ci, la seule option est de prendre le traversier à partir de la petite ville de Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard.

UN TRAJET ÉCONOMIQUE
Le trajet dure en moyenne cinq heures et coûte une centaine de dollars pour le véhicule, il faut aussi calculer un frais supplémentaire par passager à bord. Pour les tarifs exacts, merci de vous référer au site officiel du traversier, car les informations varient, selon la saison.

Pour les voyageurs petit budget, le coût peut surprendre au premier coup d’œil, mais tout compte fait, il est incroyablement avantageux si on le compare au prix des billets d’avion et des locations de voiture sur place.traversierCTMA (6)

ALL ABOARD!
Sur le bateau, pas de tracas, pas d’inquiétude. Tout est en place pour rendre l’expérience plaisante. Premièrement, il y a une cafétéria et la nourriture y est étonnamment très bonne. Chose pratique pour combler les petits ventres vides!

Les aires de repos abondent. Il y a même un bar pour faire passer le temps si le repos vous ennuie.

Personnellement, ce que j’ai le plus aimé, c’est d’admirer l’océan. Le bateau est ouvert à tous et il est possible d’être dehors en tout temps. En chemin, perdu dans le golfe du Saint-Laurent, je m’installe à l’arrière du bateau pour une vue maximale.traversierCTMA (2)

On peut se promener sur les quais et découvrir la structure impressionnante. Il est gros ce bateau!traversierCTMA (5)traversierCTMA (4)

Lorsqu’on approche des îles, le spectacle est majestueux. Tout au loin, on voit les petits les bouts de terre grossir tranquillement. J’ai été éblouie pratiquement tout le long du trajet! L’Île d’Entrée est la première à se montrer le bout du nez et est la seule île à ne pas être connectée aux autres par voie terrestre. traversierCTMA (8)traversierCTMA (7)traversierCTMA (9)

Qui ne veut pas de cette vue pour un petit cinq heures?traversierCTMA (1)traversierCTMA (3)

En résumé, prendre le traversier est un moyen efficaceéconomique et tout à fait agréable pour se rendre aux Îles de la Madeleine. Si vous voyagez à petit budget, vous voulez absolument considérer cette option.traversierCTMA (12)


La création de ce billet ainsi que le passage à bord du traversier CTMA a été possible grâce à l’Agence Hertz des îles.
En lien avec le #tripauxiles.

Pour plus d’information et pour participer au concours  pour gagner un voyage aux Îles-de-la-Madeleine à l’été 2017, merci de visiter le site tripauxiles.com

Adrénaline à Val-d’Or

Vivre un coup de cœur en voyage, c’est vraiment excitant. Mon coup de cœur lors de mon roadtrip en Abitibi-Témiscamingue, c’est le jour où je suis allée faire du vélo de montagne à la forêt récréative de Val-d’Or.

Lorsqu’on m’a offert de partir à l’aventure sur un vélo de montagne dans la grande forêt récréative de Val-d’Or, je croyais que mon cœur allait exploser de joie. J’étais extrêmement contente de faire une activité sportive dans cette région, car ce sont les sports offerts qui guident souvent mes choix de destinations. De plus, en relevant ce défi, je savais que je récoltais un argument solide pour convaincre mon copain de m’accompagner lors d’un futur retour en région, histoire de profiter des toutes les activités sportives que Val-d’Or offre aux touristes.

Abitibi_Fuji (70)

En compagnie de Réjean, notre guide, ainsi que Corinne du blogue Vie Nomade.

C’est parti!
Après avoir reçu quelques directives concernant notre vélo de location, nous avons immédiatement entamé notre randonnée à vélo. Nous débutons par un sentier de 1,7 km, pour vérifier notre forme physique et voir à quelle limite nous pouvions pousser « la machine ». Je dirais vite comme ça que les deux gars qui nous accompagnaient, notre guide et notre cameraman sont restés surpris de notre capacité. Ça roulait aux toasts! Je crois que je me suis un peu surprise moi-même!

Abitibi_Fuji (67)

Choix de vélo à la location

Forme physique
Le défi demande de fournir un bel effort, bénéfique autant pour le physique que pour le mental. Un grand sentiment d’accomplissement s’ensuit. Je suis restée pleine d’énergie et d’adrénaline plusieurs heures après notre activité, accompagnée d’un sentiment de satisfaction énorme!  Mon amie Corinne de Vie Nomade est totalement charmée et est du même avis que moi.

IMG_2159

Corinne semble du même avis que moi sur notre expérience!

Option familiale
Bouger, c’est génial. Du coup, ça nous fait découvrir la beauté cachée de Val-d’Or, une facette qu’il faut absolument voir si vous êtes de passage dans la ville! De plus, soyez sans crainte, pour les familles, il y a une panoplie d’options lors de la location de vélos. Il y a aussi des sentiers de type familial. De tout pour tous les niveaux, groupes, etc.

Abitibi_Fuji (69)

Corinne prend une petite pause en milieu de parcours. C’est incroyable de se promener dans toute cette verdure!

Le trajet
Les sentiers de la forêt sont d’une beauté rare. Mes accompagnateurs et moi les parcourons pendant plus d’une heure, pour un trajet totalisant un peu plus de 8 km.

Abitibi_Fuji (68)

Hop! Hop! Hop! L’effort physique bat son plein!

Prudence!
En route, il faut être prudent. J’ai plongé par-dessus mon guidon lorsqu’une branche d’arbre est venue bloquer ma roue avant. Aucune blessure, mais morale de l’histoire, porter votre casque! Et comme toujours, soyez prudent. C’est facile de se croire invincible dans toute cette beauté naturelle qu’est la forêt récréative, mais il faut tout de même faire attention aux racines, aux cailloux et au sable fin qui peuvent faire dévier le vélo et nous jouer de drôle de tour. 🙂

Corinne

Géniale cette randonnée de vélo!

Prix
Le prix de location de vélo varie de 15$ à 20$ et les heures d’ouverture sont variables selon la saison. Veuillez consulter le site web officiel pour plus de détails!

J’ai beaucoup apprécié mon trip de vélo à la forêt récréative de Val-d’Or, à ne pas manquer si l’aventurier en vous a envie de s’éclater!

Pis toi? Quel type d’activité te fait sortir de ta zone de confort?

 


La création de ce billet a été possible grâce à Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Merci de votre sympathique accueil! 

Balade pluvieuse sur l’Île-du-Prince-Édouard

En mai dernier, j’ai fait ma valise et je suis partie en roadtrip. Un roadtrip hors du commun qui m’a fait parcourir trois provinces du Canada en une seule journée, soit le Québec, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard pour finalement revenir au Québec, mais cette fois-ci, dans un lieu paradisiaque: les Îles de la Madeleine.

Ce sont sept joyeux lurons, trois voitures de location et une passion commune pour le voyage qui se sont réunis pour un trip de gang! Je suis donc partie de Trois-Rivières seule pour retrouver ce groupe de gens que je connaissais très peu, mais qui très rapidement, sont devenus de bons amis.

Mon passage à l’Île-du-Prince-Édouard fut très court, mais je tenais quand même à partager avec vous cette expérience. Les paysages y sont merveilleux et relativement différents de ceux du Québec. Le sol est très vallonneux et la couleur des champs est flamboyante. Le temps maussade et pluvieux n’affecte en rien la splendeur du spectacle qui s’offre à nous tout au long de la route.

TERRE ROUGE
Le sol de l’Île-du-Prince-Édouard nous éblouit grâce à sa couleur brun-rouge. C’est la forte concentration en oxyde de fer dans le sol qui donne ce reflet tout à fait épatant. Dès les premiers kilomètres, les paysages rouge vif de l’Île-du-Prince-Édouard font surface.
charlottetown (20)

LE PONT DE LA CONFÉDÉRATION
Avant de mettre les pieds sur l’île et avant même les paysages rougeâtres, il y a cette structure impressionnante. La porte d’entrée de l’Île-du-Prince-Édouard: le pont de la Confédération. Un pont de 12.9 km qui enjambe le détroit de Northumberland.charlottetown (3)

Il est possible de faire un arrêt avant la traversée afin d’admirer l’horizon et de capturer quelques clichés.

charlottetown (2)

Crédit photo: Julie Aubé

Et pourquoi ne pas casser la croûte avec ce panorama exceptionnel? charlottetown (6)

L’accès au site autour du pont est gratuit et, comble de bonheur, désertique. Il n’y a pas meilleur endroit pour se ressourcer et prendre une petite pause de la route.charlottetown (4)charlottetown (1)

Une fois le pont traversé, je me retrouve dans le petit village d’accueil de Borden-Carleton. Cet endroit est aussi très propice à la prise de vue photographique.

charlottetown (5)

Crédit photo: Jonathan Custeau – Le Bourlingueur

CHALOTTETOWN
Ma destination finale pour cette journée; la charmante ville de Charlottetown. Il suffit de sillonner tranquillement les routes de l’Île pendant environ 45 minutes pour parvenir au cœur de la ville. C’est une ville débordante de charme aux couleurs scintillantes qui m’accueille.

Mon hébergeur, le luxueux Rodd Charlottetown, est tout aussi chaleureux. Le confort y prime et l’atmosphère sympathique m’enchante.

charlottetown (7)

Bienvenue au Rodd Charlottetown

La localisation à proximité du centre-ville est très pratique. Ayant que quelques heures devant moi pour découvrir la ville, j’apprécie beaucoup me trouver au centre de celle-ci, sans tracas de déplacement. De plus, un stationnement pour la nuit vous est offert gratuitement.charlottetown (8)charlottetown (10)iles_madeleine_voyage (198)

La ville de Charlottetown a tout pour plaire, mais ce sont ses multiples maisons colorées, ses monuments historiques et ses églises qui m’ont fortement enchantée.
charlottetown (15)charlottetown (13)charlottetown (12)charlottetown (16)charlottetown (14)charlottetown (11)charlottetown (9)

Anne et la maison au pignon vert… une petite visite s’impose!charlottetown (17)

EN ROUTE VERS SOURIS
Juste à la sortie de Charlottetown, on retrouve la vie de campagne. Les champs de pommes de terre abondent. Il est maintenant l’heure de rejoindre la ville de Souris, lieu où je prendrai le traversier vers les îles de la Madeleine!

Vous aimez cet article? Partager la sur Pinterest!

ileprinceedouard_pin


La création de ce billet à été possible grâce à Tourisme Île-du-Prince-Édouard.
Merci également à l’Agence Hertz des îles  en lien avec le #tripauxiles pour les voitures de location.

Pour plus d’information et pour participer au concours  pour gagner un voyage aux Îles de la Madeleine à l’été 2017, merci de visiter le site tripauxiles.com

Défi Europe: 10 jours avec 5 kilogrammes de bagages

Lorsque j’ai acheté des billets d’avion aller-retour pour l’Allemagne pour la modique somme de 390$, je me suis lancée un défi personnel. Le défi? Partir 10 jours avec seulement 5 kilogrammes de bagages.
CE QU’IL FAUT SAVOIR…

LA COMPAGNIE AÉRIENNE
Wow Air vend des sièges d’avion à rabais, mais ça vous coûtera une petite beurrée pour y transporter votre valise. Et cette beurrée, elle n’est pas du tout sucrée. Ce qui reste génial, c’est que Wow Air donne la possibilité aux voyageurs moins fortunés de voyager plus. Les opinions sont diverses, mais moi, je les aime d’amour. Sans eux, je ne serais jamais allée en Islande, et je ne serais pas sur le point de partir dix jours en Europe, qui me mènera notamment à Berlin, à Munich ainsi qu’à Prague en République Tchèque. Point.

UN AMI À BERLIN
J’ai la chance d’avoir un ami établi à Berlin qui m’a rendu visite à Noël. J’ai pu tricher et lui faire transporter tous mes cosmétiques (dentifrice, brosse à dents, brosse à cheveux, déo, savon, alouette.). Mais attention, si vous ne connaissez personne à destination, il y a toujours l’option d’acheter les cosmétiques sur place, je vous garantis que ça revient moins cher que de payer les frais de bagages.

VIVRE DU STRICT MINIMUM
Pas d’ordi, pas de grosse caméra, pas de tablette. Il faut assumer notre choix pour voyager à rabais. Je dois me priver de mes sandales et de mes jolis foulards, mais sérieux, on s’en fout! Les seuls bijoux que j’amène sont sur moi (1 montre, 1 bracelet).

Alors, le défi est lancé. À 24 heures de partir, voici mon bilan.


billet_valise

CE QUE JE TRANSPORTE SUR MOI
Tout ce que vous transportez sur vous n’est pas calculé dans le poids de votre sac à dos. Logiquement, je porterai ce qui est le plus lourd.

  • 1 paire d’espadrille
  • 1 jeans bleu
  • 1 t-shirt
  • 1 coton ouaté
  • Mon cellulaire (dans ma poche de jeans)
  • Mon petit sac banane.
       (Att: Wow Air permet seulement un item à bord. Mon sac banane, je le cache sous mon coton ouaté. Ni vu ni connu. Chut, c’est un secret! )

    Dans mon petit sac banane
    Non calculé dans le poids de mon sac

    Mon portefeuille
    Mon passeport
    Ma batterie de cellulaire
    Ma GoPro
    Mes écouteurs
    Mes fils, cartes mémoires, batteries de caméra, etc.

DANS MON SAC À DOS
C’est cet item qui sera pesé

  • 1 jeans noir
  • 1 paire de souliers de ville (très léger)
  • 1 veste à manches longues
  • 1 coupe-vent
  • 1 paire de short noir
  • 2 t-shirts
  • 2 camisoles
  • 1 pyjama léger – Non présent dans la photo
  • 10 paires de bas (que je pourrai me débarrasser pour laisser place à des souvenirs) – Non présent dans la photo
  • 2 sous-vêtements de voyage de type ExOfficio – Non présent dans la photo
  • 3 cartes de villes (Berlin, Munich et Prague)
  • 1 petite caméra
  • 1 selfie stick
  • Plusieurs barres tendres de survie

POIDS TOTAL DE MON SAC À DOS: 8.8 LBS
Le poids permis est de 5 kilogrammes, ce qui équivaut à 11 lbs. Il me reste donc 2.2 lbs, je pourrai m’acheter un petit t-shirt souvenir en route!

C’EST TOUT!
Finalement, me priver de choses utiles, mais non-essentielles pour pouvoir voyager plus, je n’y vois aucun problème. C’est même excitant comme défi! Ça me fait réaliser qu’en voyage, on traîne bien souvent trop de choses et même dans notre vie en général, on détient trop de superflus! Pour pouvoir voyager en continu, je serais prête à bien des choses. Je vivrais avec un jeans et un t-shirt, et ça ne me dérangerait même pas.

Mais bon, ça, c’est moi.
Je comprends que ce n’est pas pour tout le monde. Il faut se le dire, c’est aussi tout un défi de sélectionner les bons articles à apporter avec soi.

Et vous? Seriez-vous prêt à partir 10 jours avec aussi peu de bagages?

Mon album des îles

Lorsque l’on revient d’une destination qui chamboule l’âme, c’est toujours un peu plus difficile d’étendre des mots. C’est plus difficile d’expliquer nos sentiments, parce qu’on a peine à les comprendre nous-mêmes.

Certaines destinations nous marquent plus que d’autres. Mis à part les beaux paysages, c’est aussi l’expérience humaine qui entre en ligne de compte. C’était la première fois que je partais à l’aventure avec des inconnus. Des gens qui, comme moi, ont une soif indescriptible de découvrir l’ailleurs. Timide au début, je me suis très vite sentie bien au milieu d’un groupe de personnes incroyables, avec de grands cœurs, des idées plein la tête et des rêves qui m’interpellent.

Soudain, je me sens un peu moins seule dans ma folie du voyage.

Il y a aussi tous ces gens là-bas, ces Madelinots, qui ont su transmettre dans nos cœurs, l’amour des îles. De brève rencontre, mais toutes marquantes à leur façon. Un pêcheur de homard, un chasseur de loup marin, un fumeur de hareng, un producteur de bagosse. Tous uniques et tous profondément attachants.

Mon voyage aux îles a duré sept jours, mais seulement quatre jours sur place. Quatre petits jours qui ont passé à une vitesse fulgurante. Quatre petits jours où j’ai rêvé sans arrêt. Quatre jours où j’ai eu la chance inouïe de découvrir ce magnifique archipel. À Cap-aux-Meules, à La Grave ou bien à Havre-aux-maison et à Grosse-Île, chaque recoin des îles de la Madeleine est sensationnel.

C’est un peu la raison pour laquelle je vous présente cet album photo. Mes images en diront plus long sur la beauté de cette destination que ce que je peux vous dire en mots.

Si les mots sont difficiles à écrire, les images elles, marquent facilement.

MON ALBUM DES ÎLES

gang

Tout d’abord, voici les gens qui m’ont accompagné dans mon aventure. Merci à chacun d’entre vous d’avoir fait de ce voyage, un moment marquant, inoubliable et hors du commun. De gauche à droite: Anne de Montreal Addicts, Béatrice de Eille la cheap, Jennifer de Moi, mes souliers, Julie de Julie Aubé, Jonathan de Le Bourlingeur et Annie de Annie Anywhere.

Ensuite, mon premier regard sur les îles de la Madeleine. On aperçoit l’Île d’Entrée sur cette photo.
Ce fut aussi une de mes premières publications Facebook lors de mon arrivée sur place.iles_madeleine_voyage (118)

Un des premiers paysages côtier que j’ai eu la chance de voir, à Havre-aux-Maisons.iles_madeleine_voyage (151)

Tout près de là, j’ai aperçu des pêcheurs de homardiles_madeleine_voyage (130)

Les maisons de couleurs vives font partie intégrante du charme des îles.iles_madeleine_voyage (126)

De notre auberge, nous avons été témoins de ce paisible coucher de soleil.iles_madeleine_voyage (312)

Au lever du soleil, je suis enfin partie à la chasse aux clichés.iles_madeleine_voyage (174)

Les plages savent comment nous recevoir à Grande-Entrée.iles_madeleine_voyage (179)

Bien évidemment, les falaises drastiques de couleur rouge enflamment le paysage de partout autour des l’îles.iles_madeleine_voyage (8)

Notre déjeuner à La Grave nous a permis de découvrir ce petit bout de paradis!iles_madeleine_voyage (183)

Ainsi que les paysages magnifiques de Havre-Aubert.iles_madeleine_voyage (10)

Parfois, profiter du temps entre copines, c’est génial!iles_madeleine_voyage (50)

L’érosion aux îles est chose sérieuse. Chaque année, l’érosion ronge plusieurs pieds de terre. On n’aime pas. Sur une note plus joyeuse, les plages à perte de vue, on aime!iles_madeleine_voyage (200)iles_madeleine_voyage (266)

Des expériences uniques, j’en ai fait plusieurs aux îles, par exemple, pêcher le homard! Et le manger aussi!iles_madeleine_voyage (244)iles_madeleine_voyage (302)

Juste des petits paysages bien singuliers… Le genre d’endroit où l’on s’y réfugie pour se reposer, réfléchir, méditer ou tout simplement respirer l’air salin.iles_madeleine_voyage (291)iles_madeleine_voyage (282)

Un peu d’adrénaline ne fait pas de tort! Une splendide journée en scooter! Et oui, parfois je fais ma badass !iles_madeleine_voyage (289)iles_madeleine_voyage (255)

En général, ce sont les plages qui me font le plus rêver, mais je ne hais pas monter des montagnes aussi !iles_madeleine_voyage (318)iles_madeleine_voyage (216)

Les petits bateaux de la marina vont sur l’eau…iles_madeleine_voyage (88)iles_madeleine_voyage (184)

La plage du Nord, Miami n’y arrive pas à la cheville!iles_madeleine_voyage (264)

Une excursion en mer aux petites heures du matin pour y voir travailler les pêcheurs de homard, et le lever du soleil sur l’eau, tout simplement magique!
iles_madeleine_voyage (221) iles_madeleine_voyage (230)

Alors, on se tanne de ce genre de paysage? Nah!iles_madeleine_voyage (187)

Voilà! J’espère que cette brève aperçu vous à donné le goût de découvrir les magnifiques îles de la Madeleine.

Pourquoi pas cet été? Allez hop!

iles_madeleine_voyage (166)

Vous aimez cet article? Partager la sur Pinterest!

iles_madeleine_voyage-(259)


La création de ce billet à été possible grâce à l’Agence Hertz des îles et le Parc de Gros-Cap
En lien avec le #tripauxiles.

Pour plus d’information et pour participer au concours  pour gagner un voyage aux Îles de la Madeleine à l’été 2017, merci de visiter le site tripauxiles.com

Passage à Santa Cruz, Californie

Sur la route entre San Francisco et Los Angeles, se trouve la sublime ville de Santa Cruz. Vous connaissez le nom, mais avez-vous déjà vu son style un peu rétro des années 1980? Ma courte visite de cette ville côtière de la Californie restera un point fort de mon roadtrip sur la Pacific Coast Highway.

Santa Cruz Californie (3)

Mon expérience de la ville de Santa Cruz ses déroulé en majeure partie sur le Beach Broadwalk, ce qui explique certainement pourquoi j’ai le mot vintage qui revient sans cesse dans ma tête lorsque je me remémore des souvenirs de cette ville.

Santa Cruz Californie (6)

Sur le bord de l’océan, je flâne l’endroit. Nous sommes en début de journée et déjà les gens s’installent sur l’immense plage de sable fin. Une matinée parfaite pour une partie de volley-ball devant un décor féerique.

Santa Cruz Californie (1)

Santa Cruz Californie (8)

Santa Cruz Californie (9)

Adjacent au broadwalk, le wharf de Santa Cruz se fait discret. Il est sûrement encore un peu trop tôt, mais je m’y rends tout de même. 

Santa Cruz Californie (2)

Tout au bout du quai, la vue est prenante.

Santa Cruz Californie (12)

Les quelques heures que j’ai passées à Santa Cruz m’ont fait retourner en enfance. J’avais vraiment envie d’aller faire des tours de manège 🙂

Santa Cruz Californie (10)

Santa Cruz Californie (11)

Santa Cruz Californie (15)

Jamais je ne me lasserai de l’océan et du bruit de ses immenses vagues. Si jamais vous parcourez la côte, vous devez faire un arrêt à Santa Cruz, même s’il s’agit d’un arrêt le temps d’une glace ou d’un café.

L’ambiance des lieux vous envoûtera assurément!  

Santa Cruz Californie (4)

Au revoir Santa Cruz!

Santa Cruz Californie (6)

La Floride: Ocean Ridge

Dans ce dernier billet sur la Floride, je vous présente Ocean Ridge, là où j’ai trouvé le vrai sens du mot vacances.

Qui va en Floride va à la plage. Du moins, c’était clairement mon intention lorsque j’ai booké dix jours de vacances à West Palm Beach avec ma famille. Malgré la température un peu difficile, j’ai profité de la plage, de l’océan et du soleil pour quelques jours. Pour le mois de février, j’avoue que je me suis contenté d’un 22 Celsius sous un ciel bleu et ensoleillé. C’est toujours mieux que -22 Celsius sous une tempête de neige au Québec non?

Moi, ça me va amplement.

J’ai enfin renoué avec l’océan. Un amour éternel 🙂 <3

floride-west-palm-beach-(64)

Tout au bout de Ocean Ridge se trouve le Boyton Inlet (arrivée d’eau) qui permet au bateau de circuler de l’Intercoastal de West Palm Beach à l’océan. C’est juste là, à cent mètres du quai, que j’ai passé mes journées bien assises dans une chaise, les pieds dans le sable, à admirer la vue. C’est là que, pour une rare fois, je n’ai pas voyagé, j’ai simplement pris des vacances et oh combien agréable ce fut!

Voici une série de photos de cet endroit de beauté.

floride-west-palm-beach-(70)

floride-west-palm-beach-(71)

floride-west-palm-beach-(76)

floride-west-palm-beach-(83)

Un Jelly Fish!!

floride-west-palm-beach-(94)

floride-west-palm-beach-(88)

floride-west-palm-beach-(84)

floride-west-palm-beach-(78)

floride-west-palm-beach-(98)

floride-west-palm-beach-(66)

Merci d’avoir pris le temps de regarder cette série de billets spéciaux sur mon voyage en Floride!

Voir ma première publication: SÉRIE FLORIDE: WEST PALM BEACH
Voir ma deuxième publication: SÉRIE FLORIDE: HOLLYWOOD BEACH
Voir ma troisième publication: SÉRIE FLORIDE: MIAMI

 

La Floride: Miami

Pour ma troisième aventure en Floride, je me suis déplacée de West Palm Beach à Miami!

J’ai repris le même service de train que pour mon trip à Hollywood Beach et j’ai payé le même tarif, même si Miami est trente minutes de route plus loin que Hollywood Beach. Le secret est que les fins de semaine, le prix est fixe, peu importe la destination. Ça veut dire que oui, j’ai fait plus de 250 km pour la modique somme de 5$.

MES PREMIERS PAS À MIAMI

Ma journée débute au Historic Biscayne Boulevard qui m’amène doucement vers le Biscayne Marketplace. Lorsqu’on se déplace en Metromover , il est possible de faire du Hop and off partout dans la ville et ce, gratuitement. (plus sur ce sujet au bas de l’article). 

floride-west-palm-beach-(38)

La ville est parsemée de très hauts édifices qui donnent un sentiment de vertige lorsqu’on se retrouve droit devant. 

floride-west-palm-beach-(41)

Le dimanche à Miami, les rues sont très calmes et peu achalandées. De plus, plusieurs commerces sont simplement fermés. 

floride-west-palm-beach-(42)

BAYSIDE MARKETPLACE

Si plusieurs commercent du centre-ville sont en congés les dimanches, c’est tout le contraire au Bayside Marketplace. Située en bordure de l’océan, la place fourmille autant de locaux que de touristes. Les restaurants sont plein à craquer, la marina est bondée de bateaux, de la musique festive retentit de partout,  des spectacles sur la place publique sont présentés à toute heure de la journée. Ça danse, ça bouge, ça vie!  C’est un endroit magnifique à voir si vous allez à Miami. C’est aussi là que vous y trouverez des souvenirs de Miami, ainsi que des produits d’artisans locaux.

floride-west-palm-beach-(44)

floride-west-palm-beach-(46)

floride-west-palm-beach-(47)

Pour les amateurs de la chaîne de restaurants Hard Rock Cafe (tout comme moi),  celui-ci vous plaira assurément. Son architecture et ses couleurs vives sont très intéressantes!

floride-west-palm-beach-(43)

floride-west-palm-beach-(45)
floride-west-palm-beach-(49)

BAYFRONT PARK

Adjacent au Bayside Marketplace se trouve un parc absolument grandiose. Une promenade sur le bord de l’eau est aménagée et c’est tout simplement mémorable. La promenade entrecroise des lieux de repos avec tables à pique-nique, bancs pour se reposer, etc. Le parc en entier est paisible et très tranquille, loin du bruit du Bayfront Marketplace, même s’il se situe juste à côté. De plus, il offre des vues incroyables sur l’océan, sur des bateaux de croisière de luxe, des édifices à condos plus grands que nature où le simple fait de les regarder te donne envie d’y aménager! Les photos suivantes démontrent le décor enchanteur… 

floride-west-palm-beach-(55)

floride-west-palm-beach-(51)

floride-west-palm-beach-(50)

floride-west-palm-beach-(54)

floride-west-palm-beach-(53)

floride-west-palm-beach-(56)

floride-west-palm-beach-(57)

LE METROMOVER 

Le metromover, c’est ton moyen de transport typique. C’est ton autobus, c’est ton métro, c’est ta voiture. Seulement, celui-ci est 100% gratuit et désert une très grande partie de la ville sur trois circuits différents. Des dizaines d’arrêts partout en ville sont possibles. J’ai utilisé le metromover lors de mon passage pour voir la ville en hauteur et j’ai adoré mon expérience!

floride-west-palm-beach-(40)

floride-west-palm-beach-(58)

floride-west-palm-beach-(60)

floride-west-palm-beach-(61)

floride-west-palm-beach-(62)

floride-west-palm-beach-(63)

Dans ma prochaine et dernière publication sur la Floride, je vous fais découvrir Ocean Ridge!
Voir ma première publication: SÉRIE FLORIDE: WEST PALM BEACH
Voir ma deuxième publication: SÉRIE FLORIDE: HOLLYWOOD BEACH